Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Archive pour le mois octobre 2005

Halloween

Ce personnage est tiré de la série « The scarecrows of Necum Teuch » de l’artiste Angella Geddes. J’ai eu la chance de photographier plusieurs de ses étonnantes sculptures lors d’un séjour en Nouvelle-Écosse à l’été 2002. Aujourd’hui encore, en revoyant ces images, je retrouve le mélange de surprise et de joie qui m’habitait ce jour-là en découvrant le travail de cette artiste à l’imagination débridée.

Épouvantail créée par Angella Geddes

Si vous passez par là, arrêtez-vous au Aunt Mary’s House Museum et offrez-vous une promenade autour de la petite maison blanche. Plusieurs dizaines de ses créations sont éparpillés dans la cour, les jardins, et jusqu’à l’orée de la forêt. Dépaysement et poésie garantis!

Mais prenez garde à ne pas rencontrer le Swamp Soggon, sinon vous pourriez être définitivement transformé en épouvantail…

Aucun commentaire

Montagne Art

Aujourd’hui, ma compagne et moi avons fait une randonnée pédestre; nous avons vu: un arbre marcheur…

Arbre à tronc double

…et un jardin suspendu.

Bouquets de fougères

Le sentier s’appelle « Sentier du Montagne Art », et il se trouve dans la Vallée de la Bras du Nord, à Saint-Raymond de Portneuf

4 commentaires

Tournée spirituelle autochtone

Capteur de rêves

– Le nord est associé la sagesse. Sa couleur est le blanc, son animal fétiche le bison. C’est lui qui apporte la force et l’endurance.
– Le sud est lieu de l’innocence et de la confiance; de là viennent la chaleur et la croissance après l’hiver. Sa couleur est le vert et son animal fétiche la souris.
– L’ouest est synonyme d’introspection, l’endroit où examiner son âme. On l’associe au noir, à la pluie et à l’ours.
– L’est est marqué du signe de l’aigle. Il a comme couleur l’or pour les rayons du soleil, le jour naissant et l’illumination. Il donne la paix et la lumière.

La Tournée spirituelle autochtone a lieu actuellement, en Normandie.

Aucun commentaire

Au coin du bois

En fin de journée hier, un rayon de soleil dansait au coin du bois.

Zone boisée en bordure d’un champ

« La Marie danse au village.
Son visage…
La Marie danse au village.
Son visage est bien joli,

Joli comme une fleurette
Mignonnette,
Joli comme une Heurette
que l’on voit au coin du bois.

Au coin du bois des Saints-Pères
qui vont faire,
Au coin du bois des Saints-Pères
qui vont faire ici la loi,

La loi des pères de l’Église
Sous la bise,
La loi des pères de l’Église
En chemise et jambe de bois. »

Charles Trenet, La carriole de grand-père

1 commentaire

Maïs-grain

Champ de maïs

De la valeur graphique des plantes oléoprotéagineuses…

2 commentaires

« Une autre histoire d’amour qui finit mal… »

Tête d’orignal attachée dans un camion

« Nous pauvres cervidés, quand on aura des chars,
on f’ra des défilés sur la Troisième à Val d’Or.
On posera sur nos capots des têtes coupés de chasseurs
pis on laiss’ra leurs cerveaux chesser dans l’congélateur »

(Richard Desjardins: Kanasuta, Buck)

1 commentaire

Les petits cochons

Cette plante est un excellent sujet à photographie à cette période-ci de l’année. J’apprends aujourd’hui qu’il y a aussi un lien entre cette beauté sauvage et les sports nautiques. On dit que, durant la dernière guerre, les soies de l’asclépiade étaient utilisées pour bourrer les vestes de sauvetage. Je trouve la coïncidence amusante car, après la photographie, l’autre activité qui me passionne depuis quelques années est le kayak de mer.

Asclépiades

En plus d’être la nourriture de plusieurs papillons, elle serait actuellement cultivée commercialement aux USA, où l’on utiliserait l’intérieur soyeux de ses fruits pour le rembourrage de douillettes et d’oreillers.

(Le Carnet horticole et botanique du Jardin botanique de Montréal.)

6 commentaires

Loi sur la protection du paysage

En France, depuis 1993, une loi protège les paysages.

« La loi française sur la protection du paysage donne à l’État le pouvoir de définir, en concertation avec les collectivités territoriales concernées, les territoires remarquables par leur intérêt paysager…

La loi française sur la protection du paysage oblige par ailleurs, toute personne qui demande un permis de construire, à soumettre des documents graphiques ou photographiques précisant l’insertion dans l’environnement et l’impact visuel des bâtiments ainsi que le traitement de leurs accès et de leurs abords (art. 4). La même loi étend la protection des espaces boisés en autorisant le classement d’arbres isolés, de haies ou de réseaux de haies et de plantations d’alignements (art. 3). Elle contient finalement diverses dispositions relatives à la protection du paysage lors d’opérations d’aménagement foncier (art. 9-19). »

(Extrait de: Comparaison entre la loi sur les paysages en France et les outils de planification et de réglementation au Québec, par Jacques L’Heureux et Jacques Tremblay.)

Au Québec, on commence à peine à s’intéresser au sujet. Le paysage étant un patrimoine collectif, il faut espérer que la prise de conscience le sera aussi!

Installations industrielle à Pont-Rouge

« Le paysage est d’intérêt public, de responsabilité individuelle et collective. … Les interventions sur une portion de territoire par un propriétaire foncier ou un organisme engage sa responsabilité à l’égard des valeurs collectives et publiques du paysage. »

(La charte du paysage québécois, préambule)
Conseil du paysage québécois

1 commentaire

Travaux d’automne

Aujourd’hui, vent faible, douce tièdeur de l’air et soleil magnifique. Journée consacrée aux préparatifs en vue de l’hiver et au nettoyage du terrain.

Brouette et feuilles

J’ai mis pas mal de temps à percevoir la beauté des outils de travail. La nuit sera douce.

2 commentaires

Fin du jour

Lumière magnifique en fin de journée aujourd’hui, comme c’est souvent le cas en automne. C’est ma saison préférée pour me promener en forêt. Un été qui s’achève, un jour qui meurt.

Coucher de soleil en bout de route

Le frère d’une amie, qui comptait les jours le séparant de sa retraite prochaine, n’y arrivera probablement jamais. Il vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

La mort me révolte…

Aucun commentaire

Page suivante »