Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Les petits cochons

Cette plante est un excellent sujet à photographie à cette période-ci de l’année. J’apprends aujourd’hui qu’il y a aussi un lien entre cette beauté sauvage et les sports nautiques. On dit que, durant la dernière guerre, les soies de l’asclépiade étaient utilisées pour bourrer les vestes de sauvetage. Je trouve la coïncidence amusante car, après la photographie, l’autre activité qui me passionne depuis quelques années est le kayak de mer.

Asclépiades

En plus d’être la nourriture de plusieurs papillons, elle serait actuellement cultivée commercialement aux USA, où l’on utiliserait l’intérieur soyeux de ses fruits pour le rembourrage de douillettes et d’oreillers.

(Le Carnet horticole et botanique du Jardin botanique de Montréal.)

6 commentaires

6 commentaires

  1. SAM 25 octobre 2005 12:35

    BELLE IMAGE!!!
    LA LUMIÈRE ET LE CADRAGE DONNE À CETTE PLANTE UN ASPECT « ÉTRANGE » COMME VENU D’AILLIEURS…

  2. Anonymous 25 octobre 2005 13:58

    Cela me semble plutôt….une aquarelle superréaliste….. Tu as réussi à traduire « Comments »!!!
    Louise

  3. Raymond Carles 25 octobre 2005 15:02

    En fait, il s’agit d’une photographie couleur, convertie en N&B et re-colorée manuellement dans Photoshop; environ trois heures de plaisirs quoi! :-)

  4. J-C 26 octobre 2005 17:10

    un underpad pour http://www.hennesseyhammock.com bourré avec ca, tout simplement génial…

  5. Raymond Carles 26 octobre 2005 17:42

    Merci de la suggestion, JC; je me sens un peu idiot de n’y avoir pas pensé tout seul :-)

  6. J-C 27 octobre 2005 19:30

    J’ai pas encore fait le mien, le hamac est tendu dans le sous-sol, ma machine à coudre moins de 2 mètres plus loin, j’ai même du « petit cochon » artificiel acheté juste por ca, faudrait bien que je m’active la-dessus…

Quelque chose à dire ?