Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

« Une autre histoire d’amour qui finit mal… »

Tête d’orignal attachée dans un camion

« Nous pauvres cervidés, quand on aura des chars,
on f’ra des défilés sur la Troisième à Val d’Or.
On posera sur nos capots des têtes coupés de chasseurs
pis on laiss’ra leurs cerveaux chesser dans l’congélateur »

(Richard Desjardins: Kanasuta, Buck)

1 commentaire

1 commentaire seulement

  1. Anonymous 27 octobre 2005 21:53

    Bien qu’il est eu un temps ou oui j’étais chasseur, et oui chasse trappe, maintenant je les préfère debout et magestueux.
    La différence est grande voir et d’un éclair prélever ou, voir contempler et déjouer pour que dure de longues minutes de plaisirs.

Quelque chose à dire ?