Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Soleil américain

Vous connaissez ce procédé cinématographique qu’on appelle « nuit américaine »? Ça consiste à mettre des filtres devant l’objectif des caméras pour tourner des scènes de nuit en plein jour.

Aujourd’hui, j’ai eu envie de faire quelque chose dans le même esprit, mais à l’inverse: créer une scène ensoleillé, à partir d’une image prise hier, sous un ciel lourd et par temps brumeux. Et, tant qu’à faire, bouleverser la composition pour tenter de donner un peu de vie à une image qui est sans grand intérêt au départ.

Avant

Le jeu s’est avéré très instructif et, même si ce n’est pas époustouflant, je trouve le résultat présentable. Tout en travaillant, j’en ai profité pour ré-écouter une entrevue très intéressante sur la restauration des œuvres d’art, que mon ami Carol Poulin accordait sur les ondes de CKRL, en mai dernier. L’émission s’intitule « Le bon côté du micro » et l’animateur, Richard Ste-Marie, conserve des archives très complètes sur son site internet.

Branches et fougères

Bref, expérimentation passionnante et bonne compagnie sonore; les heures ont filé à toute allure!

1 commentaire

1 commentaire seulement

  1. Saugnya 25 novembre 2005 11:11

    J’aime beaucoup cette photo. J’aime le jaune que tu lui as ajouté. Ça ensoleille, et dans ce temps ci, j’ai besoin de beaucoup de lumière. Je crois que je suis dû pour me mettre le nez dehors.

    En parlant de mettre le nez dehors, ils ont l’air cool tes nouvelles raquette. Ça me donne le goût. Peut-être après noël, je regarderai pour cela…

    Et je pourrais aller visiter la forêt enchantée avec vous…

    À Bientôt. Ta nièce.

Quelque chose à dire ?