Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Archive pour la journée du 28 novembre 2005

Libre pensée

Ce soir, la première chaîne de la radio de Radio-Canada diffusait une émission spéciale de deux heures, explorant la vie et la carrière de l’écologiste Pierre Dansereau. Animée par Jacques Languirand, ce fut une émission d’une qualité remarquable.

J’ai toujours eu la plus grande admiration pour monsieur Dansereau dont le discours me touche directement. J’aime quand il dit: « Les grandes découvertes tiennent à la fois de la poésie et de la science: L’intuition et le déclenchement sont d’ordre poétique; l’analyse est d’ordre scientifique. »

En 1987, j’ai eu la chance d’accompagner un groupe de visiteurs du monde des communications, invités par des responsables du développement touristique de Charlevoix, à découvrir le parc des Hautes Gorges de la Malbaie. Monsieur Dansereau était du nombre des invités. Marcher en sa compagnie sur le sentier menant à l’Acropole des draveurs était très agréable: le pas alerte et le sourire aux lèvres, il ne cessait de s’émerveiller devant le spectacle offert; on aurait dit un enfant dans une confiserie!

Pierre Dansereau

Ce jour-là, en plus d’avoir le plaisir d’entendre ses commentaires sensés et sensibles, je lui ai gentiment « soutiré » le portrait ci-dessus. La netteté de l’image, prise à main levée en utilisant une pellicule peu sensible, laisse un peu à désirer, mais vous comprendrez que cet instantané est quand même précieux à mes yeux.

1 commentaire