Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Premières fréquentations

Pagaie groënlandaise

À Piopolis, en fin de semaine dernière, c’était ma première vraie randonnée avec Aline et elle s’est montré à la hauteur de mes attentes. Deux autres kayakistes qui ont aussi joué dans l’eau avec elle ont eu l’air d’apprécier la douceur avec laquelle elle ondule à la surface et admiré la précision de ses plongeons. Elle est peut-être un rien trop nerveuse, mais je suis déjà habitué aux petit tressaillement qui lui court sur l’échine quand je la pousse un peu fermement. Comme elle se baigne encore toute nue, je vous laisse imaginer la merveilleuse odeur qui a envahi la voiture quand je l’ai couchée sur mon matelas de camping à la fin de la journée… Il me faut encore la flatter un peu et ensuite je la couvrirai d’huile; elle y perdra son adorable parfum mais la finesse de sa ligne et le chatoiement de ses veines seront amplifiés, sans parler de la douceur avec laquelle elle glissera sous mes doigts!

Aline, c’est ma première pagaie groënlandaise; une pagaie en cèdre rouge que j’ai entrepris de sculpter à la fin de la saison dernière. Elle tire son nom du lac où elle prit son premier bain, en octobre dernier.

1 commentaire

1 commentaire seulement

  1. Anonymous 28 mai 2006 9:58

    Elle perdra son parfum de cèdre mais en gagnera un autre qui sent tout aussi bon. :)

    -Daniel

Quelque chose à dire ?