Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Mémoire de l’œil

Gros arbre mort

Depuis deux jours, j’examine les négatifs d’images captées il y a quelques années. Le temps qui passe a installé le recul nécessaire. Les souvenirs immédiats, liés à tout ce qui a entouré les prises de vue se sont estompé; ne reste plus que l’attrait du sujet lui-même. Quel bonheur, en numérisant ces bouts de pellicules, de retrouver l’émotion qui, ce jour-là, faisait battre mon cœur un peu plus vite pendant que, l’œil collé au viseur, je cherchais le cadrage idéal!

Cette image, n’est pas recadrée. Elle a été prise avec un ancien boitier panoramique russe dont l’objectif pivotait pendant la prise de vue. On me l’a volé un jour et c’est une perte dont je ne me suis jamais tout à fait consolé.

2 commentaires

2 commentaires

  1. Alexandre 6 juillet 2006 11:35

    Allo Raymond

    Je me souviens encore de celui de Ron. Toi aussi j’imagine. Où était le tien et j’étais trop jeune à l’époque pour le constater.

    Take care

    Alexandre

  2. Raymond Carles 6 juillet 2006 13:02

    Bel esprit d’observation! Il s’agit en fait du même appareil, que Ron m’avait vendu le jour où il l’a remplacé par un plus récent. Une des raisons pour lesquelles j’étais très attaché à cet appareil.

    PS: Faudrait bien s’asseoir ensemble pour jaser de tout ça un jour…

Quelque chose à dire ?