Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Maudites habitudes…

Sedum

Depuis la création de Boulots noirs, j’ai posté ici de petits messages constitués d’images et de mots. Les photographies, généralement tirées de ma vie quotidienne, s’imposent d’elle-même sans trop d’effort. Par contre, la partie textuelle me donne généralement du fil à retordre, et celui avec lequel j’essaie de relier les deux n’est pas toujours le plus facile à tirer.

Depuis un certain temps, j’ai à peine quelques minutes, par-ci par-là, pour butiner des images, alors, pour ce qui est de trouver le temps de pondre une prose qui mériterait d’être lue…
Pourquoi ne pas avoir posté des images sans commentaires plutôt que de m’absenter sans explications? Un peu par paresse, beaucoup par habitude. Jusqu’à présent, je publiais des images et des mots; je n’allais quand même pas me mettre à présenter uniquement des images… Et pourtant, le premier but de ce carnet Internet était de partager des instants photographiques!

À l’avenir, donc, il y aura des jours avec des mots et des images, et des jours avec des images sans mots; vous voilà prévenus!

Il pourrait même y avoir des jours avec des mots sans images…

2 commentaires

2 commentaires

  1. Anonymous 25 septembre 2006 22:12

    Tu te juges vraiment sévèrement, je trouve ta prose au contraire toujours si vraie et riche de réflexions. Mais je sais que la vie nous emporte, le quotidien s’impose parfois au détriment de la créativité, mais sache que tes photos et tes mots sont autant de beaux moments que tu sèmes derrière toi. ta cousine Lucie

  2. David 4 octobre 2006 22:39

    Il est vrai que la vie nous bouscule de temps à autre,j’espère voir beaucoup plus de photo sur ce blog parcontre le  »feeling » sera certainement très différent sans le support de la prose.

    David.

Quelque chose à dire ?