Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

La cueillette

Sorbier des oiseleurs

C’est la première fois cette année que notre jeune sorbier des oiseleurs complète son cycle annuel de croissance. Jusqu’à maintenant, divers accidents de parcours l’avaient empêché d’arborer ses jolis grappes de fruits rouges. Maladie, insectes et chevreuils gourmands avaient tour à tour entravé ses efforts.

C’est donc avec grand plaisir que nous avons regardé ses baies tourner graduellement de l’ivoire au rouge orangé. La table était mise pour le dessert automnal de nos amis ailés.
Puis, cette semaine, les oiseaux des alentours sont venu s’y servir à plein bec. Tous ensemble, le même jour exactement, ils étaient au rendez-vous et ils ont dépouillé l’arbrisseau de tous ses fruits, ne laissant qu’une toute petite grappe au sommet de la branche maîtresse.

Les cueilleurs obéissaient à un signal dont j’ignore la nature, mais qui semble être aussi efficace qu’une pub de malbouffe sur un ado affamé!

Aucun commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Sois le premier à en poster un.

Quelque chose à dire ?