Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Archive pour le mois janvier 2007

Ombres pontrougeoises

Ombres en forêt

Cet après-midi, première promenade en raquettes de la saison; il y avait de très belles percées de soleil dans la forêt.

Aucun commentaire

Saint-Alban, prise deux

Escalade à Saint-Alban

C’est samedi prochain, le 27 janvier, qu’aura lieu au Parc des Chutes de Saint-Alban la deuxième édition du Challenge Millet. Un site magnifique, située dans les gorges de la rivière Sainte-Anne, avec des surplombs vertigineux, des coulées de glace étincelantes et des roches stratifiées pas toujours stables… De quoi défier les grimpeurs et ravir les spectateurs.

Tous les détails sur le site du Club de Montagne et d’Escalade de Québec

1 commentaire

Les révolutionnaires

Apple MessagePad (Newton)

Vous connaissez « Myst »? Ce jeu a littéralement révolutionné le monde du jeu vidéo lors de son lancement en septembre 1993. Il fut à l’origine d’un nouveau genre, se situant entre le jeu de réflexion et le jeu d’aventure, dont le joueur devenait l’acteur principal.

On aime ou on déteste ce jeu. Les opposants affirment qu’il s’agit d’un jeu qui manque d’action, dont le contexte et les buts sont flous, et qui exige trop de réflexion pour résoudre les énigmes. Les partisans répondent que c’est justement ce qui fait l’intérêt du jeu!

Je fais partie de ceux qui ont acheté Myst dès sa sortie, même si je ne suis absolument pas (manque de temps!) un adepte des jeux vidéos. J’avais été séduit par la grande qualité graphique du concept, qui nous immergeait totalement dans l’univers onirique de ses deux créateurs, les frères Robyn et Rand Miller.

On apprécie d’autant plus l’ingéniosité des réalisateurs, quand on connaît les outils dont ils disposaient à l’époque, pour créer Myst: Photoshop en était encore à sa version 1.0 et les ordinateurs dont disposaient les frères Miller étaient équipés de processeurs qui dépassaient à peine les 50 Mhz! Mais saviez-vous que ce jeu, qui a longtemps détenu le titre du jeu vidéo le plus vendu (14 millions d’exemplaires) a vu le jour grâce à des technologies mises de l’avant par une compagnie bien connue encore aujourd’hui pour son sens de l’innovation? Si les mots « Hypercard » et « QuickTime » vous disent quelque chose, vous aurez compris que ce n’est pas un hasard si Myst fut d’abord lancé pour la plateforme Macintosh! Suivront ensuite les versions pour Windows, et finalement les adaptations sur plusieurs consoles de jeux.

Cette semaine, la compagnie Apple fait encore la manchette avec sa dernière proposition: le iPhone. Plusieurs journalistes ont employé le mot « révolutionnaire » pour parler de ce nouveau produit. Pour ceux qui, comme moi, connaissent et utilisent les produits Apple depuis longtemps, il est facile de voir dans le iPhone la suite logique du Newton. Lancé un mois avant Myst (août 1993) cet ordinateur de poche fut, lui aussi, qualifié de « révolutionnaire ». Il n’en fut pas moins un échec sur le plan commercial. Pourtant, on admet maintenant que le Newton est l’ancêtre des assistants personnels tel qu’on les connaît aujourd’hui.…

Souhaitons à Apple que le iPhone connaisse un succès qui s’apparente davantage à celui de Myst qu’à celui du Newton.

Si vous voulez en savoir plus sur le Newton, allez lire cet article sur le blogue de Tinselman. Et pendant que vous y serez, jetez donc un œil sur sa biographie… Décidément, le monde est bien petit!

1 commentaire

L’hiver?

Remise agricole dans le brouillard

Curieux paysage dans un drôle d’hiver. Au Québec, nous n’avons pas l’habitude de pareils brouillards au mois de janvier. Ici, le début de l’hiver était habituellement froid et sec, et l’accumulation de neige suffisante pour la pratique du ski et de la raquette. Effets du réchauffement de la planète? C’est plus que possible. L’hiver dernier nous avons connu l’hiver le plus chaud de mémoire de statisticien; l’année 2007 semble vouloir nous surprendre encore plus…

2 commentaires

Lumière tamisée

Facade d’étable

Jour de brouillard en plein hiver. Lumière diffuse qui incite à regarder les choses autrement. Une sortie de deux heures à peine qui a donné de belles ébauches; j’y reviendrai dans les jours qui viennent.

Aucun commentaire

Sauvée!

Il y a un an, je vous ai dit mon inquiétude au sujet d’une jolie maison abandonnée qui risquait de disparaître dans l’indifférence générale (voir « Péril en la demeure« , 15 janvier 2006).

Maison en rénovation

Je suis heureux de pouvoir vous dire que quelqu’un a récemment pris cette affaire en main et que la belle maisonnette a encore de longues années devant elle. Solidement assise sur une nouvelle fondation et flanquée d’une nouvelle « cuisine d’été » toute neuve, il ne lui manque plus qu’un coup de pinceau et quelques enjolivures pour rivaliser avec les plus belles habitations des environs. Je vais surveiller ce chantier avec intérêt, comme vous vous en doutez bien…

Une sacré belle surprise pour commencer la nouvelle année avec le sourire!

2 commentaires