Boulots noirs

Partager ces instants où le regard sort des sentiers battus…

Archive pour la catégorie 'Art/Artisanat'

La plus vieille photo du monde?

Feuille morte sur la neige, au printemps

C’est une simple feuille d’arbre aux nervures délicates. Mais rarement végétal a autant suscité d’émoi chez les historiens de la photographie. Selon la maison de ventes Sotheby’s, l’image de cette feuille, qui devait être vendue lundi 7 avril, à New York, est peut-être la plus vieille photographie du monde. Voilà une feuille britannique en passe de détrôner un paysage français : le Point de vue du Gras à Saint-Loup-de-Varennes, réalisé par Nicéphore Niépce en 1827, passait pour la plus ancienne photo connue. La prétendante n’est pas exactement une photographie, puisqu’elle n’a pas été prise avec une chambre noire. Il s’agit d’un « dessin photogénique », empreinte obtenue en plaçant un objet sur une surface sensible à la lumière. Longue de 18 centimètres sur 11, rouge sombre sur fond brun, elle a été achetée en 1989 par Jill Quasha, une marchande chargée de constituer une collection de photographies pour la société Quillan. Lorsqu’elle achète La Feuille, Jill Quasha croit tenir une image signée par Henry Fox Talbot, un Britannique qui réalise à partir de 1834 des dessins photogéniques à partir de fleurs, de feuilles ou de dentelle. « J’ai été frappée par la pureté de l’image, se souvient Jill Quasha. Elle était parfaite pour représenter les débuts de la photographie. »

Pour lire l’article en entier: – Le Monde, 7 avril 2008 –

3 commentaires

Tiens tiens…

Couleurs en vrac

L’envie soudaine de quelques coups de pinceaux virtuels.

Aucun commentaire

Plaisirs de la table

Frites brûlées

« On ne joue pas avec la nourriture » disait ma mère, lorsque, étant enfant, je traçais des jardins imaginaires dans ma purée de pomme de terre. Pourtant, ce peut être réellement amusant de réaliser que les aliments peuvent aussi nourrir l’esprit du créateur, pas juste son corps. On dit même que l’art de sculpter les fruits et les légumes remonterait au XIIe siècle en Taïlande! On peut constater ici qu’il y a encore de la relève de nos jours!

2 commentaires

Galarneau, sculpteur

Neige fondante

Cet hiver, j’ai entrepris de faire une sculpture de neige que je n’ai jamais terminé. Cette semaine, le soleil s’est chargé de le faire à ma place…

Aucun commentaire

Voeux de Noël

Décor de Noël

À tous et à toute: Un très joyeux Noël!

Aucun commentaire

Premières fréquentations

Pagaie groënlandaise

À Piopolis, en fin de semaine dernière, c’était ma première vraie randonnée avec Aline et elle s’est montré à la hauteur de mes attentes. Deux autres kayakistes qui ont aussi joué dans l’eau avec elle ont eu l’air d’apprécier la douceur avec laquelle elle ondule à la surface et admiré la précision de ses plongeons. Elle est peut-être un rien trop nerveuse, mais je suis déjà habitué aux petit tressaillement qui lui court sur l’échine quand je la pousse un peu fermement. Comme elle se baigne encore toute nue, je vous laisse imaginer la merveilleuse odeur qui a envahi la voiture quand je l’ai couchée sur mon matelas de camping à la fin de la journée… Il me faut encore la flatter un peu et ensuite je la couvrirai d’huile; elle y perdra son adorable parfum mais la finesse de sa ligne et le chatoiement de ses veines seront amplifiés, sans parler de la douceur avec laquelle elle glissera sous mes doigts!

Aline, c’est ma première pagaie groënlandaise; une pagaie en cèdre rouge que j’ai entrepris de sculpter à la fin de la saison dernière. Elle tire son nom du lac où elle prit son premier bain, en octobre dernier.

1 commentaire

Le plafond de Matisse

« …les visages esquissés de ses trois petits enfants au plafond de la chambre fixe le souvenir de la réunion familiale organisée pour son quatre-vingtième anniversaire. Alors qu’il était alité, il saisit un fusain qu’il monta sur une longue perche de bambou puis il traça rapidement les portraits, d’un geste assuré malgré la difficulté et l’effort physique. Qu’elles aient été réalisées “ par jeu, par épate, ou pour se rajeunir ”, selon le témoignage de Jacqueline, les trois grandes effigies de ces petits enfants veillèrent sur les nuits de l’artiste en ses ultimes années. »

Puit de lumière

Après la mort de Matisse, en 1954, les dessins furent arrachés du plafond et transposés sur toile. Ils ne seront plus présentés au public durant les trente années suivantes. Grâce à la volonté et à la générosité de la famille Matisse, l’œuvre réapparaît aujourd’hui dans une présentation aussi conforme que possible à sa situation d’origine.

On peut lire la fascinante histoire de cette restauration sur le site du Centre de recherche et de restauration des Musées de France.

1 commentaire

Sortie du virage

Avec la nouvelle année commence pour moi une nouvelle époque photographique. La conversion de mes outils vers la technologie numérique est maintenant terminée.

Girafes

J’explore maintenant les forces et les faiblesses de mon nouvel équipement et je suis excité comme un gamin découvrant un nouveau jeu vidéo!

2 commentaires

La fête au village

Sortie agréable cet après-midi, au Noël d’antan de Cap-Santé. Cette activité annuelle, connaît de plus en plus de succès depuis sa création, il y a cinq ans. L’endroit est fréquenté à l’année par les amateurs de beaux villages anciens, mais quand le Marché de Noël s’installe sur la Place de l’église, débordant jusque sur le Vieux chemin, l’ambiance est magique!

Cette année, plus d’une soixantaine d’artistes et d’artisans présentaient leurs créations au public. Nous y avons fait de belles rencontres et admiré de beaux objets d’artisanat. Mélanie Audet (créations Mélka), est l’artisane qu’on voit ici en train de peindre un cache lampion.

Mélanie Audet, artisane

J’ai aussi eu le plaisir d’admirer quelques tableaux, dessins et gravures dont la qualité m’a agréablement surpris, de telles œuvres étant rarement présentés dans des événements populaires. On se voit aussi offrir de succulents produits du terroir, qui mettent les gourmands comme moi à dure épreuve!

Les visiteurs circulent autour des jolis boutiques-maisonnettes dressées sur la place pour l’occasion, et se réchauffent en passant près des feux de bois qui brûlent ici et là. Cet après-midi, Elzéar, tapait joyeusement ses petits pieds de bois sur la scène en plein air où chantaient ses amis du chœur du vieux couvent de Neuville.

Elzéar la marionnette

Nous sommes revenu chez-nous avec le sourire, habités par l’esprit de Noël qui approche.

NOTE: L’événement se poursuit jusqu’à demain, 27 novembre.

2 commentaires

Tingwick, 25 ans plus tard

Aujourd’hui, j’ai nettoyé un ancien dessin. Exécuté au crayon sur papier à aquarelle, en 1980, il représente un coin de campagne québécoise (Saint-Rémi de Tingwick). Je l’ai exécuté sur place, lors d’un séjour chez des amis. La vue est celle que j’avais en regardant par la fenêtre en direction de l’église du village.

Dessin

La réparation a été faite numériquement, en conservant l’original dans son état d’origine. Le travail consistait à enlever les traces laissées par un mauvais encadrement et par l’exposition à la lumière pendant plusieurs années: jaunissement, taches, marques de ruban-cache et traits de crayons.

5 commentaires

Page suivante »